International
URL courte
9231
S'abonner

Le procureur spécial Robert Mueller, qui était en charge de l’enquête sur la prétendue ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016, a annoncé qu’il démissionnait pour «retourner à la vie privée», ce mercredi 29 mai.

S’exprimant pour la première fois depuis qu'il a été saisi de l'enquête sur l’ingérence russe présumée durant la présidentielle américaine de 2016, le procureur spécial Robert Mueller a déclaré que l’investigation était terminée et qu’il quittait son poste.

«Je prends la parole aujourd’hui parce que l’enquête est terminée. Le procureur général a rendu le rapport sur notre enquête public. Nous fermons de manière formelle le bureau du conseiller spécial et ainsi, je démissionne du département de la Justice pour retourner à la vie privée», a-t-il indiqué.

Réagissant à la nouvelle, Donald Trump a écrit sur son compte Twitter que la déclaration de Robert Mueller sur l’enquête russe n’apportait rien de nouveau.

«Rien ne change concernant le rapport Mueller. Il n’y avait pas de preuves suffisantes et dans ce cas, dans notre pays, une personne est innocente. L’affaire est close! Merci.»

Pendant environ deux ans, Robert Mueller a enquêté sur la prétendue ingérence de la Russie dans l'élection américaine de 2016, ainsi que sur les liens présumés de Donald Trump avec la Russie. Ces allégations ont été à plusieurs reprises démenties à la fois par le Kremlin et par la Maison-Blanche. Au mois de mars, le ministère américain de la Justice a annoncé que le rapport du procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence russe présumée n'avait révélé aucune preuve de complot entre les membres de la campagne de Donald Trump et Moscou.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
Tags:
ingérence russe, démission, enquête, Robert Mueller, Donald Trump, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook