International
URL courte
7622
S'abonner

Les polygones nucléaires des États-Unis sont maintenus en état opérationnel pour être utilisés occasionnellement pour des essais nucléaires, a confié à Sputnik le représentant permanent de la Russie auprès de plusieurs organisations internationales à Vienne Mikhaïl Oulianov.

Les États-Unis ont leurs polygones nucléaires en état de disponibilité opérationnelle, selon Mikhaïl Oulianov, représentant permanent de la Russie auprès de plusieurs organisations internationales à Vienne, qui a accordé un commentaire à Sputnik.

«L’actuelle administration des États-Unis, il y a plus d’un an, a déclaré officiellement qu’elle ne ratifierait pas le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires. De plus, Washington a décidé de garder ses sites d'essais nucléaires prêts pour une éventuelle reprise des essais nucléaires. Maintenant, afin de ne pas faire l'objet de critiques, les Américains cherchent à faire porter le chapeau à la Russie. Je ne pense pas que cette méthode vile marchera», a lancé Mikhaïl Oulianov.

Auparavant, Robert Ashley Jr., directeur de l'agence de renseignement du Pentagone, avait accusé la Russie de violer le moratoire sur les essais nucléaires et de continuer à développer son potentiel nucléaire.

Les États-Unis contrairement à la Russie ont refusé de ratifier le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), en continuant toutefois d’accuser Moscou de violer ce dernier.

Lire aussi:

Le «caniche de Poutine»: le débat entre Trump et Biden vire au chaos
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
Tags:
diplomatie, désarmement, armes nucléaires, nucléaire, politique, Russie, États-Unis, polygone, missile, tir
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook