Ecoutez Radio Sputnik
    US Navy

    Trump a-t-il vraiment demandé à masquer le nom d'un destroyer baptisé John McCain?

    © AFP 2019 NOEL CELIS/POOL
    International
    URL courte
    281

    The Wall Street Journal a pris connaissance de mails dans lesquels la Maison-Blanche demandait à ce que le navire portant le nom de John McCain reste hors de la vue de Donald Trump lors de sa récente visite au Japon. Le Président a ensuite nié ces faits.

    Donald Trump a démenti les informations diffusées par The Wall Street Journal selon lesquelles il aurait déclaré, avant sa visite au Japon: «L'USS John McCain ne doit pas être à portée de vue».

    D’après le quotidien, la Maison-Blanche a demandé, à l'occasion de la récente visite du Président américain au Japon, à ce qu'un destroyer US baptisé du nom de feu le sénateur John McCain, son antagoniste politique de longue date, mais aussi en l'honneur de son père et de son grand-père, soit tenu hors de sa vue.

    Le bureau militaire de la Maison-Blanche et des représentants de la Marine américaine ont en effet échangé, le 15 mai, des mails concernant le déplacement du navire de guerre USS John McCain avant la visite en question, selon deux responsables de la Marine cités par CNN.

    Donald Trump a ensuite déclaré qu'il n'avait pas été informé de projets concernant ce navire en tweetant, le 29 mai au soir: «Je n'ai pas été informé de tout ce qui concerne le bâtiment de guerre USS John S. McCain lors de ma récente visite au Japon».

    ​Le département de la défense a également contesté certaines parties du compte rendu du journal. Nate Christensen, un porte-parole de la flotte américaine du Pacifique, a ainsi déclaré que «tous les navires sont restés dans leur configuration normale pendant la visite de Donald Trump».

    M. Trump a continué à critiquer McCain, son adversaire, même après la mort de ce dernier, survenue il y a plus de neuf mois.

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Japon, USS John S. McCain, John McCain, Wall Street Journal, Donald Trump, États-Unis, présidence américaine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik