International
URL courte
16632
S'abonner

Les chasseurs F-35 Lightning II de cinquième génération fabriqués aux États-Unis pourraient devenir victimes de la guerre commerciale en cours entre Washington et Pékin si la Chine interdit la vente de terres rares en représailles aux tarifs douaniers américains, rapportent des médias chinois.

La guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine pourrait prendre une tournure dramatique pour le Pentagone et notamment pour son avion de cinquième génération F-35 Lightning II si Pékin, le principal fournisseur de terres rares, impose des droits de douane sur les minéraux essentiels à la fabrication des équipements militaires et des produits de haute technologie.

«Les terres rares vont-elles devenir une arme de riposte pour la Chine face aux pressions exercées sans raison par les États-Unis? La réponse ne fait pas mystère», écrit l'organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois, Le Quotidien du Peuple, dans un article intitulé «Les États-Unis, ne sous-estimez pas la capacité de la Chine à riposter».

Celui-ci souligne que personne ne sort gagnant d'une guerre commerciale et conseille à la partie américaine de «ne pas sous-estimer la faculté du camp chinois à protéger ses droits au développement et ses intérêts».

«Ne dites pas qu'on ne vous a pas prévenus!», écrit le journal en faisant appel à une formule utilisée par la presse officielle uniquement en cas de désaccord majeur entre la Chine et ses rivaux.

Le Global Times estime également que la Chine pourrait utiliser sa position de fournisseur clé de terres rares si la guerre commerciale s'intensifiait.

«D'après ce que je sais, la Chine envisage sérieusement de limiter les exportations de terres rares aux États-Unis. La Chine pourrait également prendre d’autres contre-mesures à l’avenir», a annoncé via Twitter son rédacteur en chef, Hu Xijin.

Pékin n'a pas encore commenté ces informations, mais des rumeurs annoncent que la Chine pourrait véritablement riposter, ciblant ainsi les chasseurs Joint Strike Fighter de Lockheed Martin, qui nécessitent chacun environ 920 livres de terres rares, selon un rapport du US Congressional Research Service datant de 2013.

À la lumière de ces informations, le Pentagone a de son côté annoncé qu'il avait communiqué au Congrès un rapport sur les terres rares dans l'optique de rendre les États-Unis moins dépendants de la Chine dans ce domaine.

En mai, les USA ont porté à 25% leurs droits de douane sur les exportations chinoises pour 250 milliards de dollars. La Chine a, dans la foulée, relevé ses droits de douane sur certains produits américains de 5% à 25%.

Bloomberg estime qu’une solution pour éviter d’importants dégâts est encore possible. Les Présidents Donald Trump et Xi Jinping doivent se rencontrer lors du sommet du G20 le mois prochain. Mais, à ce stade, il semble plus probable que la guerre commerciale sera longue, désordonnée et coûteuse.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
À l’inverse de Trump, l’armée US reconnaît que les frappes iraniennes ont fait des blessés
Tags:
contre-mesures, riposte, F-35 Lightning II, terres rares, guerre commerciale, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik