Ecoutez Radio Sputnik
    Taghia, Maroc

    Les suspects dans l’assassinat de touristes scandinaves au Maroc reconnaissent les faits

    CC BY-SA 3.0 / Bjørn Christian Tørrissen
    International
    URL courte
    591

    Le suspect principal de l’assassinat de touristes scandinaves, à savoir une Danoise de 24 ans et une Norvégienne de 28 ans, a reconnu sa culpabilité, de même que deux de ses complices. Ils ont commis ces crimes après avoir échoué à rejoindre les rangs de Daech* en Syrie.

    À la reprise de son procès à Salé, le chef présumé d'une cellule djihadiste, Abdessamad Ejjoud, 25 ans, ainsi que deux de ces complices, ont reconnu jeudi 30 mai leur rôle dans l'assassinat des deux touristes scandinaves qui avaient été décapitées au Maroc au nom de Daech*, rapporte l’AFP.

    Les victimes, Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, campaient sur un site isolé avant une randonnée en montagne. 

    «J'en ai décapité une […], je regrette. […] J'ai tué l'une, Youness Ouaziyad a tué l'autre», pendant que «Rachid Afatti filmait», a affirmé Abdessamad Ejjoud devant les juges. Et de poursuivre que c’était ce dernier qui «a diffusé la vidéo de la décapitation au petit matin. «Je l'ai envoyée à tous les groupes partisans de Daech* dont j'étais membre».

    Abdessamad Ejjoud est ensuite longuement revenu sur son parcours de djihadiste, marqué par une première condamnation pour avoir tenté de rejoindre les rangs de Daech* en Syrie, avant sa sortie de prison en 2015 grâce à une réduction de peine. Il a ensuite «décidé de faire le djihad ici», au Maroc, et d’«attaquer des chrétiens, parce qu'ils tuent des musulmans là-bas [en Syrie, ndlr], détruisent mosquées et hôpitaux».

    Les trois principaux suspects risquent théoriquement la peine de mort. Des condamnations à la peine capitale sont toujours prononcées au Maroc, mais un moratoire est appliqué de facto depuis 1993. Le procès a été renvoyé au 13 juin.

    Les vingt autres prévenus sont jugés pour leur participation présumée aux activités de cette cellule et/ou pour leurs liens avec les principaux suspects.

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Danemark, Norvège, meurtre, Daech, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik