Ecoutez Radio Sputnik
    Mur entre les États-Unis et le Mexique

    Cette entrée aux USA d’un groupe record de clandestins provoque l’ire de Trump (vidéo)

    © AP Photo / Daniel Ochoa de Olza
    International
    URL courte
    8211

    1.036 personnes ont été interpellées en même temps après avoir franchi la frontière entre le Mexique et les États-Unis, un chiffre record pour un seul groupe de clandestins. Face à cet afflux de migrants, Donald Trump a sanctionné le Mexique par de nouveaux tarifs douaniers.

    Un groupe record de plus d'un millier de migrants clandestins a été interpellé après avoir franchi la frontière mexicaine, a annoncé le Président américain en partageant une vidéo des faits.

    «Hier, les agents de la police aux frontières ont interpellé le plus grand groupe d'étrangers illégaux à ce jour: 1.036 personnes qui ont franchi illégalement la frontière à El Paso (Texas, ndlr) à 04h00», a tweeté M.Trump. «Les démocrates doivent défendre notre incroyable police aux frontières et enfin colmater les brèches à notre frontière!».

    La vidéo de plus de deux minutes montre des dizaines de silhouettes franchissant, de nuit et apparemment facilement, la barrière séparant les deux pays.

    Il a en outre annoncé que les États-Unis allaient mettre en place «des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique» et que ces derniers allaient «progressivement augmenter tant que le problème de l'immigration clandestine n'est pas résolu».

    Les droits de douane pourraient passer à 10% au 1er juillet et grimper de 5 points chaque mois jusqu'à la limite de 25% en octobre si le Mexique «n'arrête pas considérablement le flux d'étrangers illégaux passant par son territoire», a-t-il précisé dans un communiqué publié par la Maison-Blanche. Les États-Unis se réservent le droit de revenir sur ces tarifs à «(leur) seule discrétion», a-t-il ajouté.

    Le Président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, l'a invité au dialogue: «Je vous informe que je ne veux pas la confrontation (...) Je propose d'approfondir le dialogue, de rechercher des alternatives au problème de l'immigration», a-t-il écrit dans une lettre adressée à son homologue.

    Donald Trump avait fait de la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique l'une des promesses centrales de sa campagne pour la présidentielle de 2016. Il accuse l'opposition démocrate, qui contrôle depuis janvier l'une des deux chambres du Congrès, de bloquer toute initiative sur cette question.

    Le bras de fer avec les démocrates autour du financement de ce mur avait d'ailleurs plongé les États-Unis dans la plus longue impasse budgétaire, ou «shutdown», de son histoire en décembre 2018 et janvier 2019.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    États-Unis, Donald Trump, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik