Ecoutez Radio Sputnik

    La «guerre des déchets» a officiellement commencé, 69 conteneurs lancés dans la bataille

    © AP Photo / Bullit Marquez
    International
    URL courte
    7230
    S'abonner

    Alors que plusieurs pays d'Asie du Sud-Est déclarent leur volonté de ne plus être les décharges du monde occidental, les Philippines ont renvoyé vers le Canada 69 conteneurs de déchets le vendredi 31 mai.

    Après l’engagement du Canada à reprendre ses déchets et à cause du non-respect du délai fixé au 15 mai par Manille pour le faire, les Philippines ont renvoyé 69 conteneurs, soit des tonnes d’ordures, vers le Canada.

    Ces conteneurs ont été chargés à bord d'un cargo dans une ancienne base navale américaine au nord-ouest de Manille.

    «Baaaaaaaaa bye, comme on dit», a tweeté le ministre philippin des Affaires étrangères Teodoro Locsin, avec une photo du cargo.

    Le Président du pays, Rodrigo Duterte, a mené une longue campagne pour exhorter le Canada à reprendre ses déchets en décomposition. Il a ordonné la semaine dernière le départ immédiat de cette cargaison reçue il y a six ans.

    «Nous nous sommes engagés auprès des Philippines et nous travaillons étroitement avec eux», a déclaré la ministre canadienne de l'Environnent, Catherine McKenna.

    Auparavant, les Philippines ont rappelé leur ambassadeur et leurs consuls au Canada après que le pays n'a pas respecté l'exigence du Président philippin Rodrigo Duterte de rapatriement par le Canada de ses déchets vers son territoire avant le 15 mai. Il avait également menacé de «déclarer la guerre» au Canada si le pays ne réglait pas immédiatement la situation. Le gouvernement canadien a ensuite promis de rapatrier d'ici la fin du mois de juin 2019 ses déchets.

    La Malaisie a annoncé également qu'elle allait retourner 450 tonnes de déchets plastiques à plusieurs pays, dont l'Australie, le Bangladesh, le Canada, la Chine, le Japon, l'Arabie saoudite et les États-Unis.

    Tags:
    Canada, déchets, conteneurs, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik