Ecoutez Radio Sputnik
     Donald Trump

    Sortir sans accord et sans payer 45 milliards d’euros, ces conseils de Trump à Londres

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    284818
    S'abonner

    Le Président américain a déclaré que le Royaume-Uni devait refuser de payer la facture de son divorce avec l'UE, laquelle s’élèverait à un montant d’environ 45 milliards d'euros, et de quitter la table des négociations si Bruxelles ne répondait pas aux attentes de Londres sur le Brexit.

    Dans un entretien accordé au Sunday Times à la veille de sa visite de trois jours au Royaume-Uni, le Président américain s’est exprimé au sujet des négociations sur le Brexit, soulignant la nécessité pour le Royaume-Uni de quitter l’UE cette année. «Ils doivent en finir. Il faut qu'ils bouclent l'accord», a-t-il déclaré.

    Si les Britanniques n'obtiennent pas ce qu'ils veulent, M. Trump a conseillé de quitter la table des négociations sans accord. «Si vous n'obtenez pas un accord équitable, vous partez», a-t-il insisté, proposant d’envoyer Nigel Farage, fervent partisan du Brexit, mener les négociations à Bruxelles car il a «beaucoup à offrir» et pourrait grandement aider dans les discussions.

    Le Président américain a conseillé en outre de ne pas payer la facture du divorce avec l'UE, qui devrait s’élever à environ 45 milliards d'euros.

    Le Parti du Brexit de Nigel Farage a largement remporté les élections européennes de la fin mai au Royaume-Uni, devant les libéraux-démocrates pro-européens, profitant du mécontentement suscité par l’échec de la Première ministre conservatrice Theresa May dans les négociations.

    Initialement, le Royaume-Uni ne devait pas participer au scrutin européen mais le Brexit, qui était fixé au 29 mars dernier, a été repoussé à deux reprises et doit désormais avoir lieu le 31 octobre prochain au plus tard.

    Faute d'avoir réussi à faire voter l’accord de retrait qu’elle avait négocié avec l'UE en novembre dernier, Mme May a annoncé sa démission. Le processus de désignation de son successeur débutera dans la semaine du 10 juin.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Tags:
    Union européenne (UE), Bruxelles, Royaume-Uni, Nigel Farage, Brexit, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik