International
URL courte
2910314
S'abonner

L'administrateur de la circonscription de Cassel, ville située dans le land de Hesse, Walter Lübcke a été tué dimanche d'une balle dans la tête, a indiqué la police à la presse allemande. La version d'une mort volontaire a déjà été exclue.

Membre depuis 1986 de la CDU, le parti d'Angela Merkel, Walter Lübcke a été abattu d'une balle dans la tête ce dimanche à la terrasse de son domicile dans le district de Cassel. Selon la police, le projectile a été tiré par une arme à courte portée mais il n'y a aucune indication de suicide, rapporte la presse allemande.

Pour le moment, les enquêteurs ne disposent d'aucune information sur le ou les auteur(s) du crime ni sur les motifs d'un tel acte.

Âgé de 65 ans, Lübcke était depuis dix ans responsable du conseil régional de Cassel, qui est une autorité administrative de niveau intermédiaire entre le land de Hesse et ses communautés.

Il était également connu pour sa position en faveur des migrants. Ainsi, le 14 octobre 2015, alors que près d'un millier d'habitants de Cassel s'était réuni près de l'hôtel de ville pour protester contre la construction de centres d'accueil des réfugiés, M.Lübcke avait déclaré que ceux qui ne partageaient pas les valeurs chrétiennes telles que l'aide aux personnes dans le besoin pouvaient quitter le pays à tout moment.

Lire aussi:

Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
Ce nouveau dispositif chinois censé faire accélérer avions et fusées hypersoniques
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Tags:
migrants, Walter Lubcke, Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook