Ecoutez Radio Sputnik
     Julian Assange, fondateur de WikiLeaks

    Julian Assange filmé par un codétenu dans sa prison

    © AP Photo/ Matt Dunham
    International
    URL courte
    Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (79)
    61118
    S'abonner

    Détenu actuellement dans la prison britannique de Belmarsh, le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, y a été filmé par un autre détenu dans une vidéo mise en ligne par l’agence Ruptly.

    L’agence Ruptly a publié une vidéo présentant le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, détenu actuellement dans la prison de haute sécurité de Belmarsh.

    L’enregistrement, qui dure 5,5 minutes, est composé de deux séquences. La première présente Julian Assange parlant de sujets du quotidien avec deux autres prisonniers, dont l’un réalise la vidéo, en faisant le ménage et la vaisselle. Les détenus se trouvent dans une cellule avec un lit, une armoire, une fenêtre avec des rideaux relevés et un lavabo.

    La deuxième séquence montre Julian Assange en train de parler à des détenus dans un autre local.

    Selon l’agence, la vidéo a été filmée par un codétenu d’Assange qui se dit être un partisan de ce dernier. On ignore si le fondateur de WikiLeaks est au courant de l’enregistrement. Il semble que la vidéo ait été tournée avant que Julian Assange ne soit placé à l’unité hospitalière de l’établissement.

    Julian Assange, 47 ans, a été arrêté le 11 avril à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il s’était réfugié il y a sept ans, à la suite d'une demande d'extradition des États-Unis.

    Il a été condamné au début du mois de mai à près d'un an de prison par la justice britannique pour violation des termes de sa liberté conditionnelle lorsqu'il s'était réfugié à l'ambassade d'Équateur en 2012. Si Julian Assange est reconnu coupable, il risque aux États-Unis une peine cumulée de 175 ans de prison.

    Dossier:
    Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (79)
    Tags:
    peine, violations, prisonniers, WikiLeaks, Londres, Equateur, États-Unis, vidéo, prison, Julian Assange
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik