International
URL courte
254118
S'abonner

Longtemps retenus à l’aéroport de Reykjavik dimanche soir, les joueurs de l’équipe nationale turque de football et des représentants du pays ont exprimé leur mécontentement.

Un nombre de hauts responsables turcs ont dénoncé le «traitement insultant» subi par l'équipe nationale de football à son arrivée en Islande, qu’elle doit affronter mardi 11 juin dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2020.

D’après des joueurs cités par les médias turcs, l’équipe a dû attendre plusieurs heures au contrôle des passeports de l’aéroport de Reykjavik, tandis que les affaires de certains footballeurs étaient fouillées à plusieurs reprises.

En réaction, le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a dénoncé via Twitter «un manque de respect» de la part des Islandais. Le ministère turc des Affaires étrangères a, pour sa part, transmis une protestation officielle à l’Islande, selon la chaîne NTV. Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a quant à lui promis de s’entretenir avec son homologue islandais à ce sujet.

«Ces actes ne sont acceptables ni du point de vue des traditions diplomatiques, ni du point de vue humain», a affirmé M.Cavusoglu sur sa page Twitter.

La Turquie se trouve actuellement en tête du groupe H des qualifications pour l’Euro 2020 avec 9 points, après sa victoire samedi à domicile contre la France (2-0). Avant le début de la rencontre, le public du stade de Konya avait sifflé la Marseillaise jouée en l’honneur des Bleus, ce qui a provoqué de vives critiques côté français.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
Mevlut Cavusoglu, Ibrahim Kalin, aéroport, football, Islande, Turquie, Euro 2020
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook