International
URL courte
16165
S'abonner

Un hélicoptère a heurté un immeuble de plus de 50 étages au centre de New York, faisant un mort, ont annoncé les pompiers de la ville. La piste terroriste n'est pas envisagée, d'après News 1 qui se réfère aux déclarations de la police.

Un hélicoptère s'est écrasé ce lundi 10 juin sur le toit d'un immeuble de plus de 50 étages lors d'un atterrissage au 787, 7e avenue, au nord du Central Park à Manhattan, une personne a été tuée, a annoncé le Fire Department de New York (FDNY).

Bilan humain

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, qui se trouve sur place, a précédemment déclaré devant les journalistes que l'incident n'avait pas fait de blessés au sol, mais que le ou les pilotes de l'hélicoptère pourraient avoir été touchés.

«Selon les premières informations, un hélicoptère aurait effectué un atterrissage forcé, un atterrissage d'urgence ou atterri sur le toit de l'immeuble pour des raisons inconnues. Un incendie s'est déclaré après que l'hélicoptère a percuté le toit. Les personnes qui se trouvaient dans le bâtiment ont déclaré avoir senti le bâtiment trembler. Les pompiers indiquent que le feu est sous contrôle. Des personnes qui étaient à bord de l'hélicoptère auraient pu être touchées [...] mais personne n’a été blessé à l'intérieur de l'immeuble», a indiqué M.Cuomo cité par CBS.

Incendie et évacuation

La police a appelé à éviter la 7e avenue et la West 51st Street en raison de l’opération en cours.

Selon les médias, des centaines de personnes ont été évacuées à la suite de l'incident qui s'est produit vers 14h00, heure locale.

​Un internaute a filmé des véhicules anti-incendie en train de se diriger vers le lieu de l'incident.

Sur des vidéos, on voyait un panache de fumée noire. 

Lors d'un point presse, le maire de New York, Bill de Blasio, a reconnu que le crash avait provoqué un incendie.

D'après la police et les pompiers, l'incendie qui s'est déclaré sur le toit a été éteint.

«Les pompiers continuent leur opération en raison de la fuite de carburant de l’hélicoptère», a annoncé le bureau du maire de New York, Bill de Blasio.

Premiers éléments de l’enquête

La piste terroriste n'est pas envisagée, d'après News 1 qui se réfère à la police. 

​Il s'agit d'un hélicoptère Agusta A109E, a précisé la Federal Aviation Administration américaine (FAA). Selon cette dernière, une enquête préliminaire a révélé que le pilote était la seule personne à bord. Les aiguilleurs du ciel de la FAA n’ont pas contrôlé le vol de l’appareil.

​C'était un hélicoptère privé, note la police.

Le bâtiment concerné, qui abrite notamment les locaux de la banque BNP Paribas, se trouve non loin de la Trump Tower. Ce quartier de New York est interdit aux avions, précise la chaîne NBC.

Le Président Trump est tenu au courant de la situation à Manhattan, a annoncé le porte-parole adjoint de la Maison-Blanche, Hogan Gidley.

Lire aussi:

Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Togo: Sitôt construit, un barrage s'écroule… les espoirs des villageois aussi – photos
Tags:
New York, hélicoptères, incendie, Central Park de New York, gratte-ciel, morts, Andrew Cuomo, Trump Tower, Donald Trump, Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook