Ecoutez Radio Sputnik
    Policiers indiens

    Perpétuité au minimum: six Indiens condamnés pour avoir violé et tué une fillette de 8 ans

    © AFP 2019 Punit Paranjpe
    International
    URL courte
    8170

    Six villageois hindous ont été reconnus coupables du viol et du meurtre d’une fillette musulmane commis l’an dernier au Jammu-et-Cachemire, dans le nord de l’Inde.

    Au minimum, prison à vie, au maximum, peine capitale: la justice indienne a déclaré coupables six hommes pour le viol en réunion et le meurtre d’une fillette en 2018, rapportent les médias locaux.

    Les enquêteurs ont établi que l’enfant avait été victime de villageois hindous qui voulaient terrifier sa tribu nomade musulmane, les Bakarwals, pour les forcer à quitter leur commune du Jammu-et-Cachemire (nord). En janvier 2018, la fillette avait été enlevée puis droguée et séquestrée dans un temple hindou.

    Le corps de la victime avait été retrouvé dans la nature quelques jours après sa disparition. Trois des accusés, dont un responsable du village, ont été reconnus coupables de viol et de meurtre, tandis que les trois autres l’ont été d’avoir accepté des pots-de-vin et détruit des preuves au cours de l’enquête.

    L’affaire avait provoqué des manifestations contre les violences sexuelles dans de grandes villes du pays et intensifié les tensions dans la région, ce qui a entraîné le transfert du procès dans l’État voisin du Pendjab.

    La peine des individus reconnus coupables devrait être déterminée plus tard dans la journée. Selon le procureur Mubeen Farooqui, cité par la presse, ils risquent au minimum la prison à vie et au maximum la peine capitale.

    Lire aussi:

    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    L’Élysée aurait ignoré les renseignements français, qui estimaient qu’un G7 à Biarritz était «la pire» solution
    Les États-Unis émettent un mandat de saisie pour le pétrolier iranien Grace 1 libéré par Gibraltar
    Tags:
    peine de mort, Pendjab, islam, hindouïsme, condamnation, meurtre, viol, justice, Inde, Cachemire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik