International
URL courte
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)
5128
S'abonner

Le fondateur de WikiLeaks fait l’objet d’une demande d’extradition envoyée le 6 juin par le département de la Justice des États-Unis aux autorités britanniques, informe The Washington Post en se référant à une source anonyme. Aux États-Unis, Julian Assange risque une peine de 175 ans de prison.

Le jeudi 6 juin, le département de la Justice des États-Unis a adressé aux autorités britanniques une demande d’extradition de Julian Assange, rapporte The Washington Post en se référant à un responsable américain parlant sous couvert d’anonymat.

Selon le traité d’extradition entre les deux pays, Washington avait 60 jours pour envoyer cette demande. Ce document interdit aux autorités états-uniennes de déposer d’autres accusations contre M.Assange que celles indiquées dans la demande d’extradition.

Fin mai, les États-Unis ont formulé 17 nouveaux chefs d'accusation à l'encontre du fondateur de WikiLeaks, affirmant qu'il avait publié illégalement les noms de sources classifiées et assisté l'ancienne analyste militaire américaine Chelsea Manning en vue d'obtenir l'accès à des informations top secrètes.

Si Julian Assange est reconnu coupable, il risque aux États-Unis une peine cumulée de 175 ans de prison.

Julian Assange, 47 ans, a été arrêté le 11 avril à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il s’était réfugié depuis sept ans, dans la crainte d'une demande d'extradition de la part des États-Unis.

Il a été condamné au début du mois de mai à près d'un an de prison par la justice britannique pour violation des termes de sa liberté conditionnelle lorsqu'il s'était réfugié à l'ambassade d'Équateur en 2012.

Dossier:
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
Royaume-Uni, États-Unis, extradition, WikiLeaks, Julian Assange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook