International
URL courte
13231
S'abonner

La formation des pilotes turcs sur les avions de combat F-35 a été interrompue, ont annoncé des responsables américains, alors que les États-Unis mettent un terme à l’implication d’Ankara dans le programme en raison de l’achat prévu par Ankara de systèmes antiaériens russes S-400.

L’entraînement de pilotes turcs sur des avions de combat F-35, à la base aérienne de Luke en Arizona, a été interrompu, a annoncé Reuters, citant un représentant du Pentagone.

«Le département est informé que les pilotes turcs à la base aérienne de Luke n’effectuent pas de vols», a déclaré à Reuters un porte-parole du Pentagone, le lieutenant-colonel Mike Andrews.

Et d’ajouter: «Si la Turquie ne change pas de politique, nous continuerons à travailler étroitement avec notre allié turc en réduisant sa participation au programme des F-35».

Auparavant, Reuters avait déjà annoncé en se référant à des responsables américains anonymes, que les États-Unis n’accepteraient pas de pilotes turcs supplémentaires pour la formation de pilotage des chasseurs F-35.

Cette décision intervient alors que Washington cherche à dissuader Ankara d’acheter des systèmes de missiles sol-air russes S-400. Les États-Unis ont annoncé le 7 juin qu'ils donnaient à la Turquie jusqu'à fin juillet pour renoncer à l'acquisition de missiles russes S-400, qu'ils considèrent comme incompatibles avec le nouvel avion furtif américain F-35 qu'Ankara veut aussi acquérir.

Le 4 juin, le Président turc a assuré qu'il ne reculerait pas sur l'acquisition des systèmes russes. «Il ne fait aucun doute que nous ne ferons pas marche arrière sur la question de la livraison des S-400. Nous avons un accord que nous mettons en œuvre», a-t-il rappelé. Selon le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar, Ankara commencera à déployer les S-400 sur son territoire dès octobre 2019.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
S-400, F-35 Lightning II, Russie, États-Unis, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook