International
URL courte
Par
14496
S'abonner

La minisérie Tchernobyl, diffusée sur HBO, a détrôné la série Game of Thrones sur IMDb et Allociné. Depuis sa diffusion, les agences sur place ont constaté un boom des réservations. 33 ans après la catastrophe de Tchernobyl, la zone contaminée à l’abandon reste une source d’imagination… et de toutes sortes de spéculations virtuelles.

À l’époque de la catastrophe, notre journaliste Oxana Bobrovitch était spécialiste de la dosimétrie et radiométrie. Elle avait alors recueilli les témoignage de ses camarades «liquidateurs» qui rentraient de la Zone. C’est donc avec un regard particulièrement juste et humain qu’elle a visionné cette série et qu’elle vous apporte son analyse de ce phénomène télévisuel.

 

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
Tags:
zone d'exclusion, nucléaire, spéculations, catastrophe, série télévisée, Tchernobyl, URSS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook