Ecoutez Radio Sputnik
    Le port de Fujaïrah (image d'illustration)

    La compagnie Frontline dément le naufrage de son pétrolier dans le golfe d’Oman

    © AP Photo / Kamran Jebreili
    International
    URL courte
    «Attaque» contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman (31)
    668

    Le pétrolier Front Altair a coulé dans le golfe d’Oman, selon la chaîne Al Mayadeen et l’agence iranienne Irna. Néanmoins, le propriétaire du navire dément ces informations.

    La compagnie Frontline, propriétaire du pétrolier Front Altair, a démenti les informations de la chaîne Al Mayadeen et de l’agence iranienne Irna, lesquelles avaient affirmé que ce navire avait coulé dans le golfe d’Oman. Selon Pat Adamson, porte-parole de la société, le navire est toujours en feu. 

    Reuters a annoncé le 13 juin en se référant à quatre sources maritimes et commerciales que deux pétroliers avaient été vraisemblablement attaqués en mer d'Oman près du détroit d'Ormuz.

    Toujours d'après l'agence, les pétroliers sont le Front Altair, des îles Marshall, et le Kokuka Courageous, naviguant sous le pavillon du Panama.

    Un porte-parole de la compagnie norvégienne a déclaré au journal norvégien VG que des citoyens russes, géorgiens et philippins figuraient parmi les membres d’équipage du Front Altair. Il a précisé que les 23 personnes qui se trouvaient à bord avaient été transférées sur un autre navire.

    L’ambassade russe d’Oman cherche à établir si des citoyens russes se trouvaient à bord de ces deux pétroliers, a indiqué Alexandre Pogodine, tête du département consulaire russe à Oman.

    La Direction norvégienne des affaires maritimes a également indiqué dans un communiqué que trois explosions avaient été signalées à bord.

    Dossier:
    «Attaque» contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman (31)

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    mer d'Oman, naufrage, pétrolier
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik