International
URL courte
3218
S'abonner

Ces dernières semaines, plus de 50 enfants sont morts dans l’État du Bihar, dans le nord-est de l’Inde. Leur intoxication, qui a entraîné chez eux une inflammation encéphalite, a été provoquée par des litchis.

Des litchis ont intoxiqué et provoqué la mort de plus de 50 enfants en Inde, informe l’agence Press Trust of India (PTI). Ils restent encore au moins 40 enfants dans un état grave avec des symptômes similaires d’intoxication. Un hôpital de la région a enregistré 117 cas, quant à un autre, il a rapporté 55 cas de cette maladie.

Les enfants qui ont mangé des litchis ont été victimes de l’encéphalite, une inflammation cervicale. Ces fruits, quand ils ne sont pas encore mûrs, contiennent une haute concentration d'hypoglycine qui, dans l’organisme, peut provoquer une brusque réduction du niveau de sucre dans le sang, ce qui peut provoquer la mort.

D’après des médecins indiens, cités dans la presse locale, cette maladie se déclare dans la région chaque été depuis 1995.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Reconfinement le week-end pour Dunkerque et ses alentours dès ce vendredi soir
Tags:
médecine, inflammation, cerveau, traitement, hôpital, morts, enfants, épidémie, Inde, maladies, fruits
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook