Ecoutez Radio Sputnik
    Ornella Muti

    Ornella Muti condamnée à une peine de prison pour «avoir passé une soirée caritative avec Poutine»

    © Sputnik . Ekaterina Tchesnokova
    International
    URL courte
    201379

    Ornella Muti a été condamnée à six mois de prison pour avoir manqué un spectacle de théâtre à Pordenone en fournissant un faux certificat médical, et avoir passé cette même soirée en compagnie de Vladimir Poutine à un événement caritatif en Russie. Pour éviter cette peine de prison, la star peut dédommager le théâtre à hauteur de 30.000 euros.

    Pour éviter une incarcération de six mois, l’actrice italienne Ornella Muti doit payer 30.000 euros de compensation au théâtre Giuseppe Verdi le 10 décembre 2010 à Pordenone où elle a manqué un spectacle afin de passer une soirée caritative avec Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg tenue le même jour, relate le quotidien italien La Repubblica.

    La cour de cassation italienne a condamné l’actrice Ornella Muti à six mois de prison et une amende d’un montant de 500 euros. Toutefois, l’actrice peut éviter la prison en payant une compensation au théâtre d’un montant de 30.000 euros pour l'annulation des dates de la tournée.

    Ornella Muti est accusée d’avoir fourni un faux certificat médical indiquant qu'elle souffrait d'une laryngo-pharyngite afin de justifier son absence lors d'un spectacle, jour où, selon des photos apparus dans les médias, elle a assisté au dîner. D’après elle, cela s’explique par le fait que sa maladie l’empêchait de parler.

    L’actrice avait été condamnée à huit mois de prison et une amende de 600 euros par la cour d’appel de Trieste, mais ses avocats avaient contesté cette décision.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    Vladimir Poutine, Italie, peine, prison, acteur, Ornella Muti
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik