International
URL courte
181321
S'abonner

La France ne veut pas que la Russie finisse par quitter définitivement le Conseil de l'Europe, a déclaré le Président de la République Emmanuel Macron.

La France souhaite éviter le départ définitif de la Russie du Conseil de l'Europe, qui serait néfaste pour plusieurs parties, dont le peuple russe, a déclaré lundi Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky.

«Ce dans quoi la France présidant le conseil des ministres s’inscrit, c’est une volonté non pas du tout de lever des sanctions (…) mais d’éviter qu’il ait une sortie de la Russie du Conseil de l’Europe, ce qui je pense serait mauvais pour l’objectif que nous poursuivons comme pour les citoyens russes», a annoncé M.Macron.

Précédemment, le dirigeant français avait espéré que la Russie resterait membre de cette organisation malgré les différends les opposant.

Suite au rattachement en 2014 de la péninsule de Crimée à la Russie, considéré comme une annexion par Kiev et ses alliés occidentaux, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a suspendu les droits de vote des parlementaires russes.

Moscou a pour sa part gelé depuis 2017 son écot de 33 millions d'euros au budget annuel du Conseil et menacé de quitter l'organisation si ses parlementaires ne pouvaient pas participer à l'élection du nouveau secrétaire général prévue en juin.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
L’entrée de la grande mosquée de La Mecque défoncée par une voiture – vidéo
«Expulsion des islamistes»: des affiches représentant le Christ ensanglanté dans les rues de Béziers – photo
Tags:
Ukraine, Volodymyr Zelensky, Crimée, Conseil de l'Europe, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Emmanuel Macron, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook