International
URL courte
5524
S'abonner

Tsahal a annoncé que les sirènes entendues ce mardi 18 juin dans un village à la frontière entre Israël et le Liban étaient une fausse alerte.

Mardi 18 juin, à la frontière israélo-libanaise, les sirènes d'alerte ont retenti dans le village de Dishon, prévenant contre de possibles tirs de roquettes, ont fait savoir des militaires israéliens. Plus tard, dans son communiqué, Tsahal a finalement annoncé une fausse alerte.

Auparavant, dans cette zone, Israël avait pris des mesures pour localiser les tunnels dont il attribuait le creusement au Hezbollah.

Le Hezbollah, mouvement chiite libanais, est allié à la fois aux autorités iraniennes et au pouvoir syrien. Plusieurs guerres ont opposé le mouvement à Israël. La dernière en date en 2006 a duré un mois. Israël considère l'organisation chiite comme l'une des menaces les plus sérieuses contre sa sécurité.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparée, selon Agnès Buzyn
Tags:
alerte, sirène, Liban, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook