International
URL courte
5524
S'abonner

Tsahal a annoncé que les sirènes entendues ce mardi 18 juin dans un village à la frontière entre Israël et le Liban étaient une fausse alerte.

Mardi 18 juin, à la frontière israélo-libanaise, les sirènes d'alerte ont retenti dans le village de Dishon, prévenant contre de possibles tirs de roquettes, ont fait savoir des militaires israéliens. Plus tard, dans son communiqué, Tsahal a finalement annoncé une fausse alerte.

Auparavant, dans cette zone, Israël avait pris des mesures pour localiser les tunnels dont il attribuait le creusement au Hezbollah.

Le Hezbollah, mouvement chiite libanais, est allié à la fois aux autorités iraniennes et au pouvoir syrien. Plusieurs guerres ont opposé le mouvement à Israël. La dernière en date en 2006 a duré un mois. Israël considère l'organisation chiite comme l'une des menaces les plus sérieuses contre sa sécurité.

Lire aussi:

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
alerte, sirène, Liban, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook