International
URL courte
595
S'abonner

Le ministre adjoint américain chargé de l'Armée de terre, Mark Esper, va remplacer à la tête du Pentagone Patrick Shanahan, qui était en poste depuis le 1er janvier dernier, a annoncé le Président états-unien.

Donald Trump a porté à la connaissance de tous, mardi 18 juin sur Twitter, le remplacement de Patrick Shanahan à la tête du Pentagone par le ministre adjoint chargé de l'Armée de terre, Mark Esper.

«Le ministre de la Défense par intérim, Patrick Shanahan, qui a fait un travail magnifique, a décidé de renoncer au processus de confirmation pour consacrer plus de temps à sa famille», a écrit l’actuel accupant de la Maison-Blanche.

Selon le quotidien USA Today, le FBI enquêtait, dans le cadre du processus visant à confirmer dans ses fonctions Patrick Shanahan aujourd'hui divorcé, sur des accusations de violences conjugales datant de 2010.

«Je remercie Pat pour son excellent travail et je vais nommer Mark Esper, le secrétaire de l'Armée, nouveau ministre de la Défense par intérim. Je connais Mark et je ne doute pas qu'il fera un travail fantastique!», a ajouté Donald Trump.

Ancien numéro deux du Pentagone, Patrick Shanahan, avait officiellement pris ses fonctions de ministre par intérim le 1er janvier dernier, après la démission fracassante de Jim Mattis en raison de profonds désaccords avec Donald Trump, notamment sur le retrait des troupes américaines de Syrie.

Mark Esper était chargé depuis novembre 2017 du recrutement, de l'équipement et de la formation des soldats de l'Armée de terre américaine.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
démission, USA Today, violences conjugales, soldats, recrutement, Syrie, James Mattis, FBI, Twitter, Inc, Pentagone, Patrick Shanahan, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik