International
URL courte
Ligne directe avec Vladimir Poutine (2019) (4)
2233714
S'abonner

Le Président russe a expliqué, lors de son rendez-vous annuel baptisé Ligne directe, que la suprématie d’un pays n’était pas garantie par l’arme nucléaire, mais par une économie puissante.

En parlant de la guerre nucléaire, Vladimir Poutine a répondu par un aphorisme dans le cadre de son rendez-vous annuel baptisé Ligne directe.

«Si tu veux la paix, prépare la guerre», a avancé le Président russe, interrogé sur la problématique d'une guerre nucléaire. Il a souligné que ceux qui ne voulaient pas nourrir leur armée nourriraient une autre, étrangère.

Interrogé sur une guerre nucléaire, le Président russe a expliqué que la Russie était l'un des seuls pays qui réduisait graduellement ses dépenses militaires. Soulignant que les autres pays ne le font pas.

«Ce qui est probablement le plus curieux, c'est que nous sommes la seule grande puissance, et c'est vrai, qui réduit ses dépenses militaires.»

D’après le Président russe, la suprématie d’un pays n’est pas garantie par l’arme nucléaire, mais par une économie puissante.

Vladimir Poutine s’est dit rassuré par le fait que la Russie conserve deux coups d'avance dans le domaine de la défense malgré la réduction de ses dépenses militaires. Il estime que c'est une source de fierté.

«En dépit de ces dépenses militaires assez modestes, nous garantissons non seulement la parité nucléaire militaire, mais nous gardons également deux-trois coups d'avance sur nos concurrents, car aucun autre pays ne possède d'arme ultra-technologique», a-t-il ajouté.

Qui plus est, Vladimir Poutine a precisé que la Russie n'avait besoin d’armes que pour sa défense, pendant qu’elle développait son économie.

Auparavant, le Président russe, avait déclaré que le complexe militaro-industriel et les développements modernes dans le domaine des armements assureraient la sécurité du pays pendant une longue période.

Dossier:
Ligne directe avec Vladimir Poutine (2019) (4)

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
défense, économie, armes, dépenses militaires, Vladimir Poutine, guerre, nucléaire, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook