International
URL courte
Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)
13345
S'abonner

Une vidéo, diffusée par le Pentagone et qui aurait été réalisée lors de la chute d’un drone américain abattu par les Gardiens de la révolution islamique le 20 juin, ne montre que de la fumée et un point noir dans le ciel, dans une séquence de basse qualité.

Le Pentagone a diffusé le 20 juin une vidéo montrant les images de la fumée qui selon les États-Unis a été émise par le drone américain abattu ce jeudi par le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) dans la province d'Hormozgan, dans le sud de l'Iran.

Une vidéo en noir et blanc de très basse qualité, qui aurait été réalisée depuis un appareil volant, ne montre qu’un zigzag de fumée noire dans le ciel, ainsi qu’un point noir qui se dirige vers le bas.

© REUTERS / HANDOUT
Capture d'écran d'une vidéo de surveillance montrant un drone américain abattu par l'Iran le 20 juin

Le 20 juin, les Gardiens de la révolution islamique ont annoncé avoir abattu un drone espion américain qui «était entré dans l'espace aérien iranien» dans la province d'Hormozgan, qui borde le détroit d'Ormuz. Un responsable US a confirmé l’attaque contre un appareil américain, affirmant que celui-ci se trouvait dans l’espace international.

Malgré le fait que Donald Trump ait évoqué une grosse erreur, en réagissant sur son compte Twitter à la destruction par l’Iran de ce drone, plus tard dans la journée il a déclaré ne pas exclure l'hypothèse que le tir en question ait pu être une «erreur humaine».

Dossier:
Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)

Lire aussi:

Nicolas Sarkozy redoute que «notre avenir ne soit sombre»
Documentaire sur Jeanne d'Arc censuré: la polémique gagne l'Assemblée nationale – vidéo
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Deux patrouilleurs français envoyés au large de Jersey
Tags:
Iran, États-Unis, drone, attaque, tir, missiles, Pentagone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook