International
URL courte
16240
S'abonner

Le Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran a démenti les informations de Reuters, d’après lesquelles les autorités iraniennes avaient été averties de l’imminence d’une attaque américaine, rapporte la chaîne locale IRIB.

Téhéran n’a reçu aucun message de la part du Président américain après avoir abattu le drone US, a déclaré le 21 juin Keyvan Khosravi, porte-parole du Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran.

«Les États-Unis n’ont envoyé aucun message par l’intermédiaire d'Oman», a-t-il précisé.

Le responsable a ainsi démenti les informations de Reuters, d’après lesquelles les autorités iraniennes avaient été informées dans la nuit du 20 au 21 juin qu’une attaque américaine contre l’Iran était imminente.

Auparavant et d’après le New York Times, Donald Trump avait approuvé une opération militaire devant cibler le 20 juin des installations iraniennes avant qu’il ne se ravise et n’annule les frappes au dernier moment.

Lire aussi:

Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Libéré à cause de la pandémie, il aurait récidivé et violé une mineure dans l’Isère
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
Tags:
Donald Trump, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook