International
URL courte
16240
S'abonner

Le Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran a démenti les informations de Reuters, d’après lesquelles les autorités iraniennes avaient été averties de l’imminence d’une attaque américaine, rapporte la chaîne locale IRIB.

Téhéran n’a reçu aucun message de la part du Président américain après avoir abattu le drone US, a déclaré le 21 juin Keyvan Khosravi, porte-parole du Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran.

«Les États-Unis n’ont envoyé aucun message par l’intermédiaire d'Oman», a-t-il précisé.

Le responsable a ainsi démenti les informations de Reuters, d’après lesquelles les autorités iraniennes avaient été informées dans la nuit du 20 au 21 juin qu’une attaque américaine contre l’Iran était imminente.

Auparavant et d’après le New York Times, Donald Trump avait approuvé une opération militaire devant cibler le 20 juin des installations iraniennes avant qu’il ne se ravise et n’annule les frappes au dernier moment.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
Donald Trump, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook