International
URL courte
10338
S'abonner

Les États-Unis conseillent vivement à leurs alliés et partenaires, dont l’Inde, de ne pas acheter de systèmes de défense antimissile russes S-400 et les encouragent à trouver une alternative.

Dans le cadre d’une visite d’affaires prévue du 24 et 30 juin en Inde, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo conseillera à New Delhi de ne pas acheter les systèmes de défense antimissile russes S-400 et les inciter à préférer d’autres alternatives, a exposé aux journalistes une fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères des États-Unis lors d’une conférence de presse téléphonique.

«Avec tout notre respect aux systèmes S-400, nous prévenons tous nos alliés et partenaires, y compris l’Inde, que continuer une coopération avec la Russie pourrait démarrer une imposition des sanctions dans le cadre de la loi CAATSA [Contrer les ennemis des États-Unis par le biais de sanctions, ndlr], en coopérant avec la Russie. Il est l’heure pour nous d’encourager l’Inde à chercher une alternative», a-t-elle déclaré.

Elle a également souligné que les États-Unis avaient déjà entrepris des démarches afin de renforcer la coopération militaro-technique entre les deux pays, proposant à l’Inde d’acquérir des armements américains ultramodernes.

Le 5 octobre dernier, le Président Vladimir Poutine et le Premier ministre Narendra Modi ont signé un contrat de 5,4 milliards de dollars prévoyant la livraison de cinq batteries de S-400 Triumph à l’Inde. Les négociations pour l’achat de ces systèmes antiaériens russes étaient en cours depuis de nombreux mois, en dépit des menaces de sanctions américaines en cas de conclusion d'un accord.

Donald Trump a déclaré le 10 octobre 2018 que l'Inde allait «bientôt connaître» sa réponse à la signature de ce contrat.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Tags:
Mike Pompeo, politique, achat, militaires, défense, missiles, S-400, Russie, États-Unis, Inde, Washington
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik