International
URL courte
16932
S'abonner

En réagissant aux déclarations de la Présidente géorgienne Salomé Zourabichvili, qui souhaitait que les touristes russes se rendent en Géorgie, Maria Zakharova s’est interrogée sur l’origine de cette obligation.

Après que Vladimir Poutine a interdit par décret aux compagnies aériennes, à partir du 8 juillet, tous vols commerciaux de la Russie vers la Géorgie dans le contexte d’une situation intérieure dégradée, la Président géorgienne Salomé Zourabichvili a déclaré que les Russes devaient venir dans son pays. La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a commenté cette déclaration sur sa page Facebook:

«Si les touristes russes doivent faire quelque chose, ce n’est que se sentir en sécurité, et même se sentir accueillis comme des invités de marque, sentir qu’ils sont venus pour se reposer, mais pas pour lire tous les jours des reportages sur la vie politique intérieure et pour éviter, comme l’avait recommandé le ministère du Tourisme de Géorgie, les "grandes foules à Tbilissi"».

Selon elle, Mme Zourabichvili a «fait de gros efforts» en préparant sa déclaration «à l'aide d'une calculatrice», mais les touristes russes «ne doivent rien à personne».

Une manifestation contre la participation de la délégation russe à l’Assemblée interparlementaire de l’orthodoxie a dégénéré le 20 juin devant le Parlement géorgien. Le ministère géorgien de l’Intérieur a en outre dénoncé «une tentative de coup d’État».

Des milliers de personnes ont en effet tenté d’envahir le Parlement. Elles réclamaient la démission du président de l'assemblée, Irakli Kobakhidze, après avoir appris qu’un parlementaire russe s'était exprimé dans l'après-midi en s’asseyant sur son siège lors d’une séance.

Selon l’Association russe des tour-opérateurs, de 5.000 à 7.000 touristes russes voyageant via une agence de voyage et deux ou trois fois plus de touristes «indépendants» se trouvent en Géorgie. Selon les statistiques géorgiennes, un touriste sur cinq venait de Russie en 2018 (21%).

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
touristes, tourisme, Vladimir Poutine, conflit, Salomé Zourabichvili, commentaires, réaction, Russie, Géorgie, ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook