Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump dit quel message il voit dans la destruction du drone US par Téhéran

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)
    461562

    Donald Trump, dans une interview accordée à la chaîne NBC, a affirmé ne pas considérer que l’Iran ait essayé d’inciter l’État américain à déclencher une opération militaire par le fait d’avoir abattu un drone états-unien. Téhéran cherche à négocier avec Washington, a-t-il précisé, alors qu’il ne veut pas non plus la guerre.

    À la suite de la destruction d’un drone états-unien par l’Iran, Trump n’estime pas que le pays ait tenté de pousser Washington à déclencher une opération militaire.

    Le Président américain a partagé son opinion sur le sujet dans une interview accordée à la chaîne NBC ce dimanche 23 juin.

    «Je pense qu’ils [les Iraniens] veulent mener des pourparlers. Je pense qu’ils veulent obtenir un accord. Alors que mon affaire est nucléaire. Ils ne doivent pas avoir d’armes nucléaires», a-t-il déclaré.

    En répondant à la question portant sur si l’Iran avait essayé d’inciter les États-Unis à lancer une opération militaire, Trump a répondu: «Non, je ne pense pas».

    Le chef d’État a également souligné qu’il n’avait pas envoyé à Téhéran d’avertissement sur des frappes américaines qui ont été finalement annulées parce qu’il ne recherchait pas la guerre.

    Ces derniers jours, les tensions entre Téhéran et Washington sont montées d’un cran. Le 20 juin, les Gardiens de la révolution islamique ont annoncé avoir abattu un drone espion américain qui «était entré dans l'espace aérien iranien» dans la province d'Hormozgan, qui borde le détroit d'Ormuz. Un responsable états-unien a confirmé l’attaque contre un appareil américain, affirmant que celui-ci se trouvait dans l’espace international.

    Malgré le fait que Donald Trump ait évoqué une grosse erreur de la part de l’Iran, en réagissant sur son compte Twitter à la destruction par les Gardiens de la révolution islamique d’un drone américain, plus tard dans la journée il a déclaré ne pas exclure l'hypothèse que le tir en question ait pu être une «erreur humaine».

    Le lendemain de ces événements, l’Iran a déclaré qu’il aurait pu également abattre un avion de reconnaissance américain. Quant à Donald Trump, il a affirmé qu’il était à 10 minutes de frapper des cibles iraniennes, mais est revenu sur sa décision.

    Dossier:
    Drone espion américain abattu par l'Iran (juin 2019) (14)

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    L'Iran affirme avoir arraisoné un pétrolier étranger dans le golfe Persique
    Castaner décore des policiers impliqués dans les plus gros scandales de ces derniers mois
    Tags:
    Washington, guerre nucléaire, frappes, Téhéran, opération militaire, drone, États-Unis, Iran, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik