International
URL courte
223715
S'abonner

Le Dalaï-Lama s’est exprimé sur l’immigration, y compris dans le cadre de l’exil, qui relève du droit d'asile, lors d’une interview accordée à la BBC. Il y a exprimé l’idée que l’Europe ne pourrait pas accueillir tout le monde sans devenir «musulmane» ou «africaine».

Dans une interview accordée à la BBC, le Dalaï-Lama a fait part de ses doutes quant à la capacité de l’Europe d’accueillir tous les migrants sans un jour devenir «musulmane» ou «africaine». Toutefois, il considère que les réfugiés doivent être accueillis pour accéder à l’éducation pour ensuite retourner dans leur pays natal avec leurs nouvelles compétences.

«Les pays européens doivent accepter ces réfugiés et leur offrir une éducation et une formation, dans le but qu’ils retournent dans leur pays avec certaines connaissances», a-t-il dit.

À la question de la journaliste portant sur ceux qui veulent rester en Europe, il a répondu:

«Un nombre limité est OK, mais que toute l’Europe finisse par devenir musulmane ou africaine est impossible.»

Et d’ajouter que, selon lui, ils seraient «mieux» dans leur pays, ajoutant qu’il fallait «garder l’Europe pour les Européens», idée qu’il avait déjà exprimé par le passé. ССЫЛКА  

Le 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, considéré comme le chef spirituel des bouddhistes tibétains, s'est enfui du Tibet après l'échec d'un soulèvement contre les autorités chinoises en 1959. Il vit depuis dans la ville indienne de Dharamsala, où le «gouvernement tibétain en exil» s'est installé.

Lire aussi:

La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Tags:
éducation, musulmans, réfugiés, sanctions, migrants, Europe, dalaï-lama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook