International
URL courte
Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)
9238
S'abonner

La vice-ministre de la diplomatie nord-coréenne a jugé «très intéressante» l'invitation lancée à Kim Jong-un par Donald Trump, selon l'agence de presse officielle KCNA. Le locataire de la Maison-Blanche a en effet déclaré qu’il aimerait rencontrer à nouveau le dirigeant nord-coréen, cette fois-ci à la frontière entre les deux Corées.

La vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères, Choe Son-hui, a commenté le 29 juin l’idée d’organiser un sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un dans la zone démilitarisée (DMZ) qui sert de frontière entre les deux Corées.

«Nous considérons qu'il s'agit d'une suggestion très intéressante, mais nous n'avons pas reçu de proposition officielle en ce sens», a-t-elle déclaré.

Selon elle, la tenue d’un nouveau sommet «servirait de nouvelle occasion porteuse de sens pour approfondir les relations entre les deux dirigeants»

Donald Trump a déclaré le 29 juin en marge du G20 à Osaka, au Japon, qu'il aimerait rencontrer ce week-end le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans la zone démilitarisée. Le Président américain effectuera à son départ du Japon samedi une visite de deux jours en Corée du Sud.

Le locataire de la Maison-Blanche et le dirigeant nord-coréen se sont rencontrés pour la première fois le 12 juin 2018 à Singapour. Ils y ont signé un document par lequel Washington s'engage à fournir des garanties de sécurité à la Corée du Nord, tandis que Pyongyang réaffirme son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

La deuxième rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un a eu lieu les 27 et 28 février dans la capitale du Vietnam, Hanoï. Les dirigeants y ont discuté des accords conclus lors des négociations à Singapour, en juin dernier. Les parties ne sont parvenues à aucun accord, bien qu'elles aient qualifié le sommet de «productif».

Dossier:
Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
sommet, Kim Jong-un, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook