Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à Osaka, au Japon

    Emmanuel Macron appelle à une «nouvelle architecture de confiance» entre l'Europe et la Russie

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)
    17166
    S'abonner

    S’exprimant devant les journalistes lors du G20 à Osaka, le Président français a à nouveau prôné un dialogue avec la Russie, estimant que l’Europe pouvait développer des partenariats avec Moscou.

    L’Europe et la Russie ont besoin de «réinstaller une nouvelle grammaire» pour leurs relations, a déclaré Emmanuel Macron, estimant que les parties pouvaient également développer des partenariats.

    «Nous avons beaucoup de sujets communs. La Syrie, l’Ukraine qui est à nos portes, beaucoup de sujets en Afrique, le sujet du désarmement collectif et de la pacification de l’Europe. Et plus largement, nous avons à bâtir une nouvelle architecture de confiance et de sécurité entre l’Europe et la Russie» a-t-il indiqué en répondant aux questions des journalistes à l’issue du G20 à Osaka.

    «Il suffit de regarder une carte pour voir que nous avons des destins liés», a-t-il ajouté.

    «Nous avons besoin de réinstaller une nouvelle grammaire de notre relation avec la Russie. Ça suppose des efforts de la part de la Russie. Quand je parle de la confiance, je suppose la cyberactivité, de changer de comportement, d’avancer… Mais nous pouvons aussi bâtir de nouveaux partenariats», a poursuivi M. Macron.

    Le chef d’État français avait évoqué la nécessité d'une «discussion stratégique» avec la Russie début juin, lors d’une interview accordée à la chaîne publique suisse RTS. «l'Europe, dans cet ordre multilatéral que je défends, a besoin de rebâtir une nouvelle grammaire de confiance et de sécurité avec la Russie et ne doit pas exclusivement passer par l'Otan», affirmait-il.

    Dossier:
    Sommet du G20 à Osaka (2019) (21)
    Tags:
    partenariat, confiance, Europe, Russie, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik