Ecoutez Radio Sputnik
    Mouammar Kadhafi

    Les avoirs de Kadhafi gelés au Royaume-Uni surgissent dans une affaire et provoquent une polémique

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    6227

    Suite à la diffusion d’un rapport affirmant que le Trésor britannique avait prélevé des millions de livres sterling d’impôts sur les avoirs gelés de Kadhafi, le Parti unioniste démocrate a demandé au gouvernement de remettre cet argent aux victimes du mouvement nationaliste irlandais IRA soupçonné d’avoir reçu des armes de l’ex-dirigeant libyen.

    Les millions gagnés chaque année par le gouvernement grâce aux avoirs britanniques du colonel Kadhafi, gelés au Royaume-Uni depuis 2011, devraient être remis aux victimes du mouvement nationaliste IRA (Armée républicaine irlandaise), a indiqué le Parti unioniste démocrate, selon des médias britanniques. Cette demande a été faite dans le contexte du rapport du parlement selon lequel le Trésor britannique a prélevé 17 millions de livres sterling d’impôts sur 12 milliards d’avoirs gelés de Kadhafi.

    Le nouveau président du Comité spécial des affaires d’Irlande du Nord, le député conservateur Simon Hoare, a déclaré, cité par la BBC, que le gouvernement devait se demander s’il «se contentait de continuer à profiter des avoirs libyens gelés alors que les victimes ne touchaient rien».

    Le député a ajouté «qu’il y avait désormais clairement un impératif moral à utiliser cet argent pour aider les victimes ayant souffert depuis trop longtemps».

    «Les méthodes testées pour s’attaquer à ce problèmes des 15 dernières années n’ont rien apporté aux victimes, donc nous appelons dont à une nouvelles approche, à de l’imagination et à la compassion du gouvernement pour garantir une indemnisation urgente des victimes», a souligné Simon Hoare.

    D’après la BBC, le gouvernement britannique insiste sur le fait qu’il n’est pas de sa responsabilité d’assurer l’indemnisation des victimes de l’explosif Semtex libyen et que celles-ci devraient poursuivre individuellement les autorités libyennes.

    Le Comité spécial des affaires d’Irlande du Nord a déclaré qu'il s'agissait «d'une position politique intenable».

    On considère que le colonel Kadhafi, qui a exprimé en 1972 son soutien à l’IRA,  leur avait fourni des armes, dont, de l’explosif Semtex. Le combat pour l’indépendance vis-à-vis de la couronne d’Angleterre mené par l’IRA a été émaillé par toute une série d’attentats sanglants.

    Tags:
    indemnisation, impôt, victimes, Mouammar Kadhafi, Royaume-Uni, Irlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik