Ecoutez Radio Sputnik
    Guadalajara

    De 31°C à deux mètres de glace en 24h: la météo apocalyptique de cette ville mexicaine - images

    CC0 / Almudena_Sanz_Tabernero / Guadalajara
    International
    URL courte
    143211
    S'abonner

    Les chutes de grêle ayant touché la ville de Guadalajara au Mexique l’ont ensevelie sous deux mètres de glace. Des photos et des vidéos impressionnantes montrent l’ampleur de ce désastre qui s’est produit un jour après des chaleurs de 31°C.

    Dimanche 30 juin, la ville mexicaine de Guadalajara a été touchée par un orage inhabituel.

    En plein été, les rues de la ville ont été couvertes par une couche de glace d’environ deux mètres.

    Selon la municipalité, ce phénomène a endommagé 200 maisons et commerces et au moins 50 véhicules ont été emportés, d’autres étant empilés les uns sur les autres ou ensevelis sous les grêlons.

    D’après la Protection civile, deux personnes ont été victimes d'un «début d'hypothermie».

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от tagesschau (@tagesschau)

    «Des scènes que je n’avais jamais vues, tout du moins à Guadalajara. Regardez cette grêle qui ressemble à une chute de neige (...) On dirait qu’il a neigé. C’est incroyable», décrit le gouverneur de l’État de Jalisco, Enrique Alfaro.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от Lily🌸 (@wakeupbreakfree)

    La surprise a été d'autant plus grande que, dans cette région du nord du Mexique, il faisait 31°C les jours précédents.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от RTVSLO.si (@mmcrtvslo)

    Même si la grêle n’est pas inhabituelle à cette période de l’année, la violence de ces chutes a surpris plus d’une personne.

    Les employés de la Protection civile et des militaires ont tenté de dégager les rues. 

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от Business Insider Italia (@businessinsiderit)

    Ce phénomène peut être expliqué par l'instabilité atmosphérique, la chaleur augmentant alors qu'une forte humidité s'accumulait dans le ciel, explique Hector Magaña, météorologue à l'Université de Guadalajara.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik