Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «On verra ce qui se passera avec l’Iran»: Trump réagit aux récentes déclarations de Téhéran

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    6452
    S'abonner

    Alors que Téhéran a promis de riposter à toute violation de l'accord nucléaire, Donald Trump a prévenu que la République islamique avait intérêt à faire attention.

    Le Président américain estime que l’Iran devrait être prudent dans ses actions.

    «On verra ce qui se passera avec l’Iran. L’Iran doit être très prudent», a-t-il déclaré le 5 juillet devant les journalistes.

    Il a ainsi commenté les récentes déclarations de Téhéran au sujet de l’accord sur le nucléaire.

    Qu’avait déclaré l’Iran?

    Ali Akbar Velayati, ce conseiller du guide suprême iranien, avait plus tôt déclaré que l’Iran répondrait en cas de violation du Plan global d'action conjoint dans une mesure équivalente à la dérogation entreprise par une telle ou telle partie.

    Il a pointé que, jusqu’à présent, les différents signataires de l’accord s’en étaient dégagés peu à peu, les États-Unis, directement, et les pays européens, indirectement.

    Le 8 mai 2019, un an jour pour jour après l’annonce faite par Donald Trump au sujet du retrait de Washington de l'accord conclu entre l'Allemagne, la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, la Russie et l'Iran, la République islamique a annoncé cesser de respecter certains points de l’accord portant notamment sur l’uranium enrichi et l’eau lourde.

    Téhéran l’avait alors expliqué par la violation de l’accord par Washington et par l’incapacité des parties restantes de résoudre efficacement les problèmes qui en ont découlé.

    L’Iran a alors accordé aux pays en question un délai de 60 jours pour assurer les intérêts de la République islamique, promettant de revenir à ses engagements si les autres signataires parvenaient à apporter une solution aux problèmes provoqués par les actions américaines.

    Tags:
    Russie, Europe, nucléaire, Plan global d'action conjoint (JCPOA), Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik