International
URL courte
10545
S'abonner

Dans un entretien accordé à Sputnik, l’ambassadeur iranien en Chine a invité les Européens à tenir leurs promesses sur les achats de pétrole iranien et la mise en place de mécanismes bancaires pour commercer avec Téhéran.

L’Iran arrêtera d’enrichir de son uranium si les Européens s’acquittent de leurs engagements inscrits dans le Plan d’action global commun (JCPoA), a déclaré à Sputnik l’ambassadeur iranien en Chine Mohammad Keshavarz Zadeh.

Selon lui, après le retrait unilatéral des États-Unis de l’accord, la République islamique a cherché à le maintenir en vie, mais les Européens ont échoué à tenir leurs promesses dans le cadre de l’accord.

«Si la troïka européenne tient ses promesses, notamment concernant les achats de pétrole iranien et la mise en place de mécanismes bancaires pour commercer avec l’Iran, alors l’Iran cessera d’enrichir son uranium aussi vite», a-t-il expliqué.

Téhéran a apprécié «ce que la Russie et la Chine ont fait après que les États-Unis sont sortis du Plan d’action» et s’attend désormais à ce que Moscou et Pékin fassent encore plus «pour que le Plan puisse fonctionner même sans les États-Unis».

L’Iran enrichit son uranium au-delà de ce qui lui était permis

Plus tôt dans la semaine, Téhéran a annoncé produire désormais de l’uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé par l’accord international de 2015 sur son programme nucléaire.

L’Iran a également exigé que les Européens prennent des mesures pour lui permettre d’exporter son pétrole et d’avoir des relations bancaires et commerciales avec le reste du monde en dépit des sanctions américaines, faute de quoi la partie iranienne avancera vers des paliers «plus forts».

Selon les experts, pour pouvoir fabriquer une bombe atomique, il faut l’équivalent d’une tonne d’uranium légèrement enrichi après obtention d’une vingtaine de kilos enrichis à 90%.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook