Ecoutez Radio Sputnik
    Sputnik

    La Lituanie décide de bloquer l’accès au site de Sputnik Lituanie

    © Sputnik . Igor Roussak
    International
    URL courte
    11356
    S'abonner

    La décision sur le blocage du site d’information Sputnik Lituanie a été prise par la commission lituanienne de radio et de télévision (LRTK).

    La commission lituanienne de radio et de télévision (LRTK) a décidé de bloquer l’accès au site d’information Sputnik Lituanie.

    La commission, relevant administrativement du parlement lituanien, portera plainte au tribunal afin d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet à suspendre l’accès au site de Sputnik Lituanie. La décision n’entrera en vigueur qu’après sa validation par le tribunal administratif du district de Vilnius.

    Elle prétend que l’agence d’information a publié des articles du diffuseur lituanien de radio et de télédiffusion Lrt.lt sans autorisation. Comme l’affirme le diffuseur, Sputnik Lituanie a publié environ 1.500 articles sans autorisation de ce dernier, qui avaient été précédemment publiés sur le site Internet de Lrt. Selon le diffuseur lituanien, il en a averti Sputnik plusieurs fois. Cependant, l’agence d’information n’a reçu aucun avertissement de la part de l’agence lituanienne.

    Les mesures restrictives ont été adoptées par la commission «dans le cadre de la protection des droits d’auteur contre l’utilisation publique illégale d'un contenu faisant l’objet de la protection des droits d’auteur», a déclaré la commission.

    En juin 2019, des députés du Seimas, le parlement lituanien, se sont prononcés pour bloquer l’accès à l’agence d’information Sputnik dans la république lituanienne. La pression sur l’agence s’est renforcée après que Sputnik a publié beaucoup d’actualités sur la récente présidentielle lituanienne, ainsi qu’a réalisé des entretiens avec de nombreux hommes politiques et experts.

    Tags:
    Commission lituanienne de la radio et de la télévision (LRTK), Vilnius, parlement, blocage, site d'information, accès, Lituanie, Sputnik
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik