Ecoutez Radio Sputnik
    Le palais de Buckingham (archive photo)

    Un intrus aurait été appréhendé dans le palais de Buckingham pendant que la reine dormait

    CC BY-SA 2.0 / dconvertini / Buckingham Palace, London, England
    International
    URL courte
    457
    S'abonner

    Un homme, qui s’est introduit la nuit dans l'enceinte du palais royal britannique à Londres, a été arrêté alors qu’il se trouvait non loin de la chambre de la reine, d’après les médias.

    Un homme de 22 ans a réussi à escalader une clôture à l’avant du palais de Buckingham dans la nuit du 9 au 10 juillet alors que la reine Élisabeth II se trouvait dans la résidence, ont annoncé les médias britanniques.

    L'incident a eu lieu vers 2 heures du matin, la reine dormait à quelques mètres de là. Il a fallu quatre minutes aux policiers présents sur les lieux pour arrêter l'intrus.

    Sa présence aurait provoqué une véritable panique au sein du palais, les responsables de la sécurité ignorant alors si l’individu était armé.

    Selon The Mirror, qui cite des sources du palais, l’homme n’avait pas d’arme et la police ne considère pas cet incident comme lié au terrorisme. L'intrus a été placé en garde à vue dans le centre de Londres.

    «L'homme de 22 ans a été arrêté vers 2 heures, le mercredi 10 juillet, par des agents […] de la Metropolitan Police après avoir franchi les portes du palais de Buckingham», a indiqué un porte-parole de la police cité par le Daily Star.

    Une enquête devrait être lancée sur la manière dont l'homme a réussi à déjouer la sécurité de la résidence.

    Selon les médias, la reine a été informée de l’incident.

    Le 9 juillet 1982, un dénommé Michael Fagan, 31 ans, était aussi parvenu à déjouer la sécurité du palais de Buckingham et à s'introduire à l'intérieur de la demeure royale. Il se serait retrouvé dans la chambre de la reine et se serait même assis sur le lit où elle dormait. Michael Fagan aurait échangé quelques mots avec la reine. Il a fini par se faire arrêter après que la monarque a donné l'alerte. Son intrusion est considérée comme l'une des pires atteintes à la sécurité royale au XXe siècle.

    Tags:
    sécurité, invasion, reine Elisabeth II, Londres, Palais de Buckingham
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik