International
URL courte
144
S'abonner

L'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) a enregistré ce 11 juillet un tremblement de terre de magnitude 6,0 au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Un tremblement de terre de magnitude 6 a frappé la Papouasie-Nouvelle-Guinée ce 11 juillet, a annoncé l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). Le foyer du séisme se trouvait à 497 kilomètres de profondeur et à 175 kilomètres de la ville d’Arawa. Il s'agit de la capitale de la région de Bougainville, située dans les îles Salomon du Nord, dans l'ouest de l'océan Pacifique.

Les secousses ont été détectées à 17h08 (UTC). ​L’alerte au tsunami n’a pas encore été lancée, est-il précisé.​ 

Pour l'instant, aucune information sur des pertes ou des dégâts causés par le séisme n'a été émise par les autorités locales.

Ces derniers mois la Papouasie-Nouvelle-Guinée a subi plusieurs tremblements de terre majeurs. Deux séismes s’étaient produits au mois de mai, respectivement à 7,2 et 7,5 sur l'échelle de Richter.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques provoque de fréquents tremblements de terre et une importante activité volcanique. Cette faille active est responsable de 90% de tous les séismes qui se passent sur la planète.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
îles Salomon, magnitude, USGS (institut de veille géologique américain), Papouasie-Nouvelle-Guinée, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook