International
URL courte
858
S'abonner

Un Boeing d'Air Canada s'est posé en urgence à Honolulu après de violentes turbulences durant lesquelles au moins 35 personnes ont été blessées, annoncent des médias.

De violentes turbulences ont fait au moins 35 blessés à bord d'un Boeing 777-200 d'Air Canada reliant Toronto à Sydney, qui a dû effectuer un atterrissage d'urgence à Honolulu, à Hawaï, annoncent des médias.

«D’après les premières information, quelque 35 personnes ont subi des blessures mineures», a confirmé la porte-parole d’Air Canada, Isabelle Arthur, citée par le Journal de Montréal.

Les turbulences ont secoué le Boeing alors qu'il survolait l'océan Pacifique. Un porte-parole d'Air Canada les a qualifiées d'«imprévues et soudaines». Les pilotes ont dû rebrousser chemin environ deux heures après avoir survolé Hawai pour atterrir à Honolulu.

L'avion s'est posé sans problème à l’aéroport international Daniel K.Inouye d'Honolulu vers 09h45, heure de Vancouver (18h45, heure de Paris), a indiqué Air Canada.

Au moins deux personnes, une femme de 35 ans et un homme de 42 ans, ont été immédiatement emmenés à l'hôpital, d'après CTV News Hawai. CTV News ajoute que ces passagers n'avaient pas bouclé leur ceinture de sécurité et se sont cognés la tête au plafond.

Au total, 269 passagers et 15 membres d'équipage se trouvaient à bord de l'appareil effectuant le vol AC33. 

«Nous prenons actuellement des dispositions pour les passagers, y compris l'hébergement à l'hôtel et les repas à Honolulu, ainsi que des options pour la reprise du vol», a indiqué un représentant d'Air Canada, cité par CTV News.

Lire aussi:

Un Français condamné pour tentative de contrebande de matériel militaire russe vers les USA
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Tags:
océan Pacifique, avions civils, blessés, atterrissage d'urgence, Honolulu, Air Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook