International
URL courte
5232
S'abonner

Le vice-Premier ministre italien et chef de file du parti La Ligue Matteo Salvini a promis de poursuivre en justice toute personne qui l’accuse d’avoir tenté de recevoir des fonds de Russie, ajoutant que sa conscience était tranquille.

Le dirigeant de La Ligue, Matteo Salvini, est prêt à intenter un procès à toute personne qui s’obstine à affirmer que son parti aurait reçu des fonds de la part de la Russie.

Ni un gin tonic, ni un litre de vodka

«Ma conscience est tranquille. Je poursuivrai toute personne qui ose affirmer que l’argent de La Ligue provient de la Russie», a-t-il annoncé vendredi 12 juillet via son compte Twitter, ajoutant que c’était ridicule et que les finances de son parti étaient transparentes.

​Il a également répété n’avoir jamais demandé à qui que ce soit ni un rouble, ni un dollar, ni même un gin tonic.

«Quand nous allons à l’étranger, nous parlons de politique et d’accords commerciaux pour les entreprises italiennes», a-t-il complété ce vendredi dans un autre tweet.

M.Salvini a également affirmé en direct sur Facebook qu’il ne ramenait de Moscou que des poupées russes et Macha et l’ours [série d'animation russe, ndlr] pour sa fille, ajoutant que celui qui dirait le contraire mentait.

Accusé dans une récente publication de BuzzFeed News d’avoir reçu des fonds de la part de la Russie, Matteo Salvini s’est défendu, niant tout financement russe de son mouvement La Ligue.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparée, selon Agnès Buzyn
Tags:
action en justice, fonds, Ligue, Matteo Salvini, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook