Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin

    Les services spéciaux UK–US prépareraient des «fakes» sur l’entourage de Poutine - source militaro-diplomatique

    © Sputnik . Vitali Veloussov
    International
    URL courte
    7246
    S'abonner

    D’après une source militaro-diplomatique, une campagne de désinformation, ressemblant au fameux «Panamagate», est actuellement préparée par les services spéciaux américains et britanniques et a pour cible des responsables politiques et militaires russes.

    Afin de trouver un fondement pour de nouvelles sanctions antirusses, les services spéciaux américains et britanniques élaborent des informations au sujet de l’entourage de Vladimir Poutine et de la direction du ministère russe de la Défense, a déclaré à RIA Novosti une source militaro-diplomatique.

    «Actuellement, est enclenchée la phase active d’une campagne antirusse orchestrée par des services spéciaux occidentaux afin de discréditer les personnes de l’entourage proche du Président de Russie ainsi que de la direction du ministère de la Défense. Des actions assez agressives sont entreprises dans l’espace informationnel. Dans le cadre des provocations qu’on ne cache même plus, les spécialistes des services spéciaux américains et britanniques fabriquent des fakes sur les autorités russes», a déclaré l’interlocuteur de l’agence de presse.

    D’après ce dernier, la campagne en question retrace le scénario du «Panamagate»: des informations profitant aux parties en question sont fabriquées, puis publiées par le biais d’«ONG affiliées au département d’État».

    «Former des leviers d’influence»

    Et d’ajouter qu’ensuite cette désinformation parvient aux médias, dont ceux contrôlés par d’influents financiers américains, précisant que, dans ce cas précis, il s’agit de nombreuses fondations de Georges Soros et William Browder.

    «Comme dans le cas des "documents panaméens", malgré l’absurdité des allégations, la Maison-Blanche se sert de manière prévisible de ces informations pour fonder dessus leurs nouvelles sanctions. Ces actions sont une ingérence directe dans les affaires internes de la Russie afin de déstabiliser le pays, affaiblir le potentiel économique de la Russie et mettre en place des leviers d’influence à l’encontre de ses autorités», a encore expliqué la source militaro-diplomatique.

    Tags:
    William Browder, George Soros, désinformation, Royaume-Uni, États-Unis, services spéciaux, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik