International
URL courte
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (22)
3194
S'abonner

Si les Européens et les Américains ne remplissent pas leurs engagements, Téhéran reviendra dans le domaine du nucléaire à la situation d'avant l'accord qui a été conclu en 2015 à Vienne avec l’Allemagne, la Chine, les États-Unis, la Russie, la France et le Royaume-Uni, a prévenu un responsable iranien.

L'Iran pourrait «revenir à la situation» qui prévalait avant la conclusion en juillet 2015 de l'accord international sur son programme nucléaire, écrit l'AFP se référant à une déclaration du porte-parole de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran (OEAI) parue dans les médias locaux.

«Si les Européens et les Américains ne veulent pas agir conformément à leurs engagements, nous aussi, en réduisant nos engagements, nous contrebalancerons cela et reviendrons à la situation d'il y a quatre ans», a indiqué Behrouz Kamalvandi.

Et d'ajouter que ces mesures n'étaient pas prises obstinément. «Elles le sont pour donner une occasion à l'autre partie de revenir à la raison et de remplir ses obligations», a souligné M.Kamalvandi, alors que les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne signataires de l'accord sont réunis à Bruxelles pour tenter de sauver le Plan d’action global commun.

Accord sur le nucléaire iranien

Les États-Unis ont quitté unilatéralement l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 (JCPoA) et rétabli les sanctions contre Téhéran. L’Iran a décidé de répliquer en s'affranchissant de plusieurs de ses obligations prévues par cet accord de plus en plus fragilisé. Téhéran a ainsi dépassé la limite des 3,67% pour l'enrichissement de son uranium, prévue par cet accord et produit désormais de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé.

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont appelé dans une déclaration commune à une désescalade des tensions au Proche-Orient entre les États-Unis et l'Iran pour préserver l'accord signé à Vienne en juillet 2015.

Dossier:
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (22)

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
uranium, accord, nucléaire, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook