International
URL courte
5125
S'abonner

La chancelière allemande, qui a été au cours de ce dernier mois victime de trois crises de tremblements en public, est de nouveau restée assise pendant une cérémonie d’hymnes nationaux.

Angela Merkel et Maia Sandu, chancelière allemande et Première ministre moldave, sont restées assises le 16 juillet pendant la cérémonie d’hymnes nationaux qui a précédé leurs négociations à Berlin.

En dépit du protocole

C’est la deuxième fois que les règles du protocole, exigeant que les dirigeants restent debout pendant la cérémonie, sont contournées et ce serait en raison des crises de tremblements que la chancelière allemande a eu au cours de ce dernier mois.

Au lendemain du troisième incident, le 11 juillet, Mme Merkel et la Première ministre danoise Mette Frederiksen sont restées toutes les deux assises pendant une cérémonie d’honneurs militaires.

Les trois crises de Merkel

La première crise de tremblements de la chancelière survenue en public remonte au 18 juin, alors qu’elle recevait à Berlin le nouveau Président ukrainien Volodymyr Zelensky. Elle avait alors attribué cet incident à une déshydratation liée à la forte chaleur qui régnait sur Berlin.

Toutefois, le 27 juin, les caméras l’ont de nouveau captée prise de tremblements, puis encore une fois le 10 juillet.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
santé, hymne, Moldavie, Allemagne, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik