Ecoutez Radio Sputnik
    Avion de transport KC-390, fabriqué par l’entreprise brésilienne Embraer

    Est-ce possible qu’après le Portugal, le Pentagone achète des avions de transport militaires brésiliens?

    © Photo. Tereza Sobreira/Ministère de la Défense
    International
    URL courte
    10291

    L'acquisition par le Portugal, pays membre de l’Otan, de cinq avions de transport KC-390, fabriqués par l’entreprise brésilienne Embraer, pour 827 millions d’euros a attiré l’attention sur cet appareil. Sputnik en a discuté avec un spécialiste.

    La vente pour 827 millions d’euros de cinq avions de transport militaires Embraer KC-390 au Portugal, pays membre de l’Otan, témoigne d’un sérieux succès de l’entreprise brésilienne dans ses efforts visant à positionner son nouvel appareil sur le marché, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik le journaliste Roberto Godoy, spécialiste des questions militaires.

    «Cet avion de transport militaire est remarquable et il n’a en fait dans sa catégorie qu’un seul concurrent sur le marché, le célèbre Lockheed C-130 Hercules», a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

    Et d’ajouter que l’avion-cargo brésilien avait même des avantages notables sur l’appareil américain, notamment son jeune âge.

    Selon l’expert, l’Embraer KC-390 est un appareil capable de réaliser plusieurs types de missions parmi lesquelles figurent le transport de troupes ou de fret, le ravitaillement en vol, la recherche et le sauvetage, ainsi que la lutte anti-feu. Le contrat d’achat de ces avions par le Portugal comprend aussi un simulateur de vol et l'entretien des appareils pendant leurs 12 premières années de vie.

    Le Pentagone le prochain client de l’entreprise brésilienne Embraer?

    Parmi les avantages de l’Embraer KC-390, M.Godoy a également mentionné son prix compétitif par rapport à celui du Lockheed C-130 Hercules – 85 millions de dollars contre 90 à 100 millions de dollars.

    «À part des Hercules, le Pentagone n’a pas d’avions avec des caractéristiques pareils à celles des KC-390», a-t-il constaté.

    L’interlocuteur de Sputnik a même supposé que le Pentagone puisse devenir le suivent client de l’entreprise brésilienne Embraer.

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    marché, avions, Pentagone, Portugal, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik