Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère allemand des Affaires étrangères

    Sans Moscou, impossible de parvenir à une paix durable en Europe, selon Berlin

    © AFP 2019 JOHANNES EISELE
    International
    URL courte
    6330

    Une paix durable en Europe ne pourra être atteinte que grâce à une coopération avec la partie russe, estime le chef de la diplomatie allemande.

    Sans la Russie, il est impossible de trouver une solution aux problèmes brûlants de la politique internationale, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

    «Bien qu’aujourd’hui nos positions divergent sur de nombreuses questions, il est toujours nécessaire de maintenir un dialogue avec la Russie. Sans Moscou, nous ne serons pas en mesure de répondre aux questions urgentes de la politique internationale», a souligné le chef de la diplomatie allemande.

    Selon lui, une paix durable en Europe ne pourra être trouvée qu’en passant par une coopération avec la partie russe.

    M.Maas doit s’entretenir ce jeudi 18 juillet avec son homologue russe Sergueï Lavrov dans le cadre du forum Dialogue pétersbourgeois qui se déroulera les 18 et 19 juillet dans les villes allemandes de Königswinter et Bonn.

    Berlin salue le retour de la Russie à l’APCE

    Fin juin, Heiko Maas a salué dans un communiqué la position de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) qui avait voté pour le retour de la Russie en son sein.

    «Je suis heureux que l’APCE ait trouvé un compromis sur la participation russe. C’est également une bonne nouvelle pour la société civile russe», a-t-il fait valoir.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Tags:
    Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Dialogue pétersbourgeois, paix, coopération, Russie, Allemagne, Heiko Maas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik