International
URL courte
8219
S'abonner

Lors d'une conférence de presse à Berlin, Angela Merkel a déclaré le 19 juillet qu'elle était capable de diriger le pays malgré ses crises de tremblements.

Dans le cadre d'une conférence de presse à Berlin le 19 juillet, la chancelière allemande a réagi aux doutes sur ses capacités à diriger suite aux trois crises de tremblements qu'elle a eues en public ces derniers mois.

«Je peux remplir cette fonction [de chancelière]... En tant que personne, j'ai un grand intérêt personnel pour ma santé et, comme je l'ai dit, 2021 sera la conclusion de mon travail politique», a déclaré Angela Merkel avant de rajouter avec un sourire: «Mais après j'espère qu'il y aura une autre vie [après la politique].»

Les trois crises de Merkel

La première crise de tremblements de la chancelière survenue en public remonte au 18 juin, alors qu’elle recevait à Berlin le nouveau Président ukrainien Volodymyr Zelensky. Elle avait alors attribué cet incident à une déshydratation liée à la forte chaleur qui régnait sur Berlin.

Toutefois, le 27 juin, les caméras l’ont de nouveau vue prise de tremblements, puis encore une fois le 10 juillet.

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Erdogan réagit aux déclarations du Kremlin sur le «pire scénario» à Idlib
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Pornodivulgation à la Griveaux: «une multiplication de ce type d’affaire n’aurait rien d’étonnant»
Tags:
chancelière, Allemagne, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook