International
URL courte
131110
S'abonner

Le dirigeant de l'entreprise allemande Siemens Joe Kaeser a critiqué les appels du Président américain et de ses adeptes à ce que certains membres démocrates du Congrès quittent les États-Unis à cause de leurs origines. Selon le PDG, la Maison-Blanche devient «un visage de racisme».

Joe Kaeser, le président-directeur général (PDG) de Siemens a regretté sur son compte Twitter que «l’administration politique la plus importante au monde», la Maison-Blanche, devienne «un visage de racisme et d’exclusion des gens du pays».

Il a ainsi commenté un article consacré au discours de Donald Trump au cours duquel les partisans du Président américain ont appelé à expulser du pays l’élue démocrate Ilhan Omar, fille de réfugiés somaliens devenue américaine.

Le PDG de Siemens a souligné qu’il a vécu pendant plusieurs années aux États-Unis, où il a vu «la liberté, la tolérance et l’ouverture».

Attaques contre quatre élues issues de minorités

Donald Trump a persisté dimanche 21 juillet dans ses violentes attaques contre quatre élues démocrates du Congrès issues de minorités, qu'il a qualifiées de «faibles et instables», leur demandant de présenter des «excuses à l'Amérique».

«Je ne crois pas que ces quatre élues du Congrès soient capables d'aimer notre pays», a déclaré le Président américain dans un tweet.

 «Elles devraient présenter leurs excuses à l'Amérique (et Israël) pour les horribles (et haineuses) choses qu'elles ont dites», a-t-il ajouté. «Elles détruisent le Parti démocrate, mais elles sont des personnes faibles et instables qui ne peuvent en aucun cas détruire notre grande Nation!»

Depuis une semaine, Donald Trump est sous le feu des critiques pour ses attaques contre ces femmes, à qui il a plusieurs fois conseillé de «retourner» dans les pays d'où «elles viennent», alors même que trois d'entre elles sont nées aux États-Unis.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Tags:
xénophobie, attaque, Congrès américain, racisme, Maison blanche, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook