Ecoutez Radio Sputnik
    Port d'Izmaïl (archive photo)

    Kiev publie une vidéo de l'arraisonnement d'un pétrolier russe en mer Noire

    © Sputnik . Igor Kostine
    International
    URL courte
    13758
    S'abonner

    Le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) a publié une vidéo montrant les représentants des autorités ukrainiennes en train d'arraisonner un pétrolier russe au port d'Izmaïl, sur la mer Noire. Moscou a plus tard annoncé que dix membres d'équipage du bateau avaient quitté l'Ukraine.

    Une vidéo de l'arraisonnement du pétrolier russe Nika Spirit au port d'Izmaïl, dans la région ukrainienne d'Odessa, a été publiée par le Service de sécurité d'Ukraine (SBU), qui affirme qu'il s'agit du pétrolier Neyma qui a bloqué des navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch en novembre 2018.

    La vidéo montre une vedette en train de s'approcher du pétrolier battant pavillon russe et les représentants des autorités ukrainiennes en train d'inspecter le navire et d'étudier des documents.

    Plusieurs membres d'équipage russes interpellés puis relâchés

    Au moins sept membres d'équipage du pétrolier ont été interpellés, a annoncé le parquet militaire ukrainien.

    La société Altomar Shipping, propriétaire du navire arraisonné, a pour sa part déclaré que les membres d'équipage du pétrolier étaient en sécurité et rentraient en Russie.

    L'ambassade de Russie à Kiev a ensuite confirmé l'information sur la libération des membres d'équipage, ajoutant que le navire restait en Ukraine.

    Le procureur militaire en chef d'Ukraine Anatolii Matios a publié sur Facebook une photo des papiers de sept marins russes interpellés à Izmaïl. 

    Quelques heures plus tard, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que dix membres d'équipage du Nika Spirit avaient quitté l'Ukraine et allaient rentrer en Russie. Le SBU a quant à lui avoué ne pas avoir trouvé de raisons pour empêcher les marins du bateau russe de partir.
    Un correspondant de Sputnik à Chisinau a rapporté jeudi soir que les marins étaient arrivés dans l’aéroport de la capitale moldave et devaient partir pour Moscou dans la nuit du 25 au 26 juillet.

    Informations sur le pétrolier

    Le Nika Spirit transporte 2.000 tonnes de fret. Il est arrivé du port Kavkaz, dans le territoire russe de Krasnodar, à Izmaïl, en Ukraine, via la Roumanie, a annoncé le coordinateur russe de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) Sergueï Fichov.

    «Le pétrolier avait 2.000 tonnes de fret à bord. Il a quitté Kavkaz avant de passer par le Danube en Roumanie et d’arriver à Izmaïl. Le navire est en exploitation depuis 30 ans», a précisé M.Fichov.

    Selon l’Union professionnelle des marins de Russie (RPSM), le port d’attache du navire est Taganrog, dans la région russe de Rostov.

    Le propriétaire du pétrolier, l’entreprise Altomar Shipping, a annoncé avoir acheté le pétrolier cet hiver.

    Le pétrolier Nika Spirit avait initialement porté le nom de Neyma, il a été rebaptisé en mars, et son équipage actuel comprendrait entre 11 et 16 marins, d’après une source de Sputnik.

    Incident de 2018 dans le détroit de Kertch

    Trois navires de la Marine ukrainienne, les vedettes blindées d’artillerie Berdiansk et Nikopol et le remorqueur Yany Kapu, ont violé le 25 novembre 2018 la frontière d’État russe en mer Noire avant de se diriger vers le détroit de Kertch dans les eaux territoriales russes. Ils ont effectué des manœuvres dangereuses sans réagir aux ordres légitimes des gardes-frontières russes.

    Quelques heures plus tard, ils ont été arraisonnés et conduits au port de Kertch. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d’Ukraine (SBU). Selon le Service fédéral de sécurité russe (FSB), ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner la provocation. Le FSB a ouvert une enquête pénale sur la violation de la frontière d’État.

    Tags:
    Union professionnelle des marins de Russie (RPSM), Nika Spirit (pétrolier russe), ambassade de Russie en Ukraine, marins, Altomar Shipping, Neyma (pétrolier russe), vidéo, arraisonnement, pétrolier, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik