International
URL courte
321520
S'abonner

Le dirigeant états-unien, qui ne boit pas d’alcool, a reconnu qu’il avait toujours préféré les vins américains aux vins français en raison de leur aspect.

Non-buveur réputé, Donald Trump a expliqué pourquoi les vins américains étaient selon lui meilleurs que les vins français: pour le locataire de la Maison-Blanche, c’est leur aspect qui est décisif.

Après avoir menacé vendredi d’imposer des taxes supplémentaires sur les vins en provenance de France en réponse à la taxe française sur les géants américains du numérique, dite «taxe GAFA», M.Trump a insisté depuis le bureau ovale:

«J’ai toujours préféré les vins américains aux vins français même si je ne bois pas de vin. J’aime leur aspect. Les vins américains sont super», a-t-il déclaré.

Taxe GAFA adoptée par l’Assemblée

Le 11 juillet, l’Assemblée nationale a définitivement adopté l’instauration de la «taxe GAFA» qui prévoit d’imposer à hauteur de 3% le chiffre d’affaires en France de Google, Apple, Facebook et Amazon.

Auparavant, l’administration Trump avait promis de lancer une enquête pour mesurer les effets d’une telle taxe sur les entreprises états-uniennes. Le porte-parole de la Maison-Blanche Judd Deere a estimé que la décision française «démontrait le peu d’engagement de la France dans les négociations en cours avec l’OCDE».

Entretien téléphonique avec Macron

La Maison-Blanche a annoncé vendredi soir que MM. Trump et Macron avaient évoqué la taxe GAFA lors d’un entretien téléphonique.

L’Élysée a pour sa part précisé que le Président de la République française avait insisté sur le fait que la taxation des GAFA était «un sujet d’intérêt commun sur lequel il faut continuer d’agir en vue d’obtenir un large accord international».

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Tags:
importations, GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), taxes, vin, France, États-Unis, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook