International
URL courte
Rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon (17)
26509
S'abonner

Emmanuel Macron a annoncé qu'il recevrait Vladimir Poutine à Brégançon le 19 août, quelques jours avant le sommet du G7 programmé pour fin août à Biarritz, selon BFM TV.

Le Président Emmanuel Macron a annoncé qu'il recevrait son homologue russe, Vladimir Poutine, au fort de Brégançon le 19 août, rapporte la chaîne de télévision BFM TV.

Cette résidence d’État sise entre Toulon et Nice permet «de pouvoir s'isoler pour travailler, d'avoir les équipements pour recevoir tous les appels internationaux, de pouvoir recevoir des dirigeants étrangers, ce que je ferai avec Vladimir Poutine dans quelques semaines», a indiqué M.Macron.

Cette entrevue  est prévue quelques jours avant le sommet du G7 qui est se tiendra du 24 au 26 août à Biarritz.

Le service de presse de Vladimir Poutine a confirmé cette information.

En vacances au fort de Brégançon, Emmanuel Macron a fait ce samedi 27 juillet un aller-retour à Tunispour assister aux funérailles du Président Béji Caïd Essebsi, aux côtés du chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et du Président algérien par intérim Abdelkader Bensalah.

Le 18 juillet, le Kremlin a annoncé que le Président français avait accepté l’invitation à assister à Moscou au 75e anniversaire de la Victoire -commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale- en mai 2020. Vladimir Poutine avait formulé cette invitation lors du récent entretien avec son homologue français à Osaka, au Japon, dans le cadre du sommet du G20.

Dossier:
Rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon (17)

Lire aussi:

Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Un médecin explique pourquoi il est déconseillé de se laver à l’eau froide
Les Américains vont débarquer à La Rochelle «pour renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie»
Une femme meurt en chutant d'un manège d’un parc d’attractions dans l’Oise
Tags:
sommet du G7 de 2019, Biarritz, fort de Brégançon, France, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook